Ceci est un message au format HTML. Si vous ne parvenez pas à l'afficher correctement, cliquez ici

LA LETTRE D'INFORMATION

Mai 2022 - N°47

ÉDITO

Nous avons le plaisir de vous faire part de nos dernières mises en ligne sur Criminocorpus. Le travail de re-publication des expositions dans la nouvelle interface du musée se poursuit et nous vous proposons de redécouvrir trois expositions issues de l’ancien module. La mise en ligne de l’exposition « Police des lumières » proposée à l’hôtel de Soubise en 2020 par les Archives nationales est quant à elle achevée et programmée pour la rentrée de septembre. Nous attirons également votre attention sur le nouvel appel à contribution lancé pour la revue Criminocorpus et coordonné par Jean-Sébastien Noël et Sylvie Thénault sur le thème « Écouter la justice ». Les propositions sont attendues pour la mi-juin. Toutes les informations sont à retrouver sur notre blog.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

La rédaction.

L'ACTUALITÉ DU MUSÉE

Exposition

Les détenus mineurs de la maison d’éducation surveillée de Fresnes, 1929-1958

À partir de fonds d’archives et d'une riche iconographie, l’exposition présente l’histoire de la prison de Fresnes, inaugurée en 1898, et s’intéresse particulièrement à la question des détenus mineurs de la maison d’éducation surveillée et de l’école de préservation.


Exposition

Bagne de Rochefort (1767-1852)

À travers une riche iconographie et des pièces d’archives issues notamment des musées Rochefortais, l’exposition invite à découvrir ce bagne portuaire en plaçant au cœur de son propos les hommes – forçats et habitants libres – qui ont fait la ville de Rochefort.


Exposition

Jacob Law. L’éternel torturé

1er mai 1907. Un homme tire 5 coups de révolver du haut d’un omnibus vers des cuirassiers qui surveillent le cortège qui défile… L’exposition revient sur cet événement et le procès de Jacob Law, un jeune anarchiste condamné en 1907 à 15 ans de travaux forcés au bagne de Guyane.

L'ACTUALITÉ DE LA REVUE

Écrits de l’enfermement en Suisse (XIXe-XXe siècles)
Un nouvel article vient compléter ce dossier dirigé par Cristina Ferreira et Ludovic Maugué

Marco Cicchini, « La souris ne peut pas jouer avec le chat ». Marc Christin, un écrivain à l’asile (Cery, vers 1900).


Compte rendus d'ouvrages :

Chanter le crime. Canards sanglants et complaintes tragiques de Jean-François « Maxou » Heintzen, par Marc Renneville.

L’expérience de l’enfermement. Camps, commissariats, prisons, Bénédicte Michalon et Djemila Zeneidi. (dir.), par Franck Ollivon

L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France (1945-2017), Alexandre Marchant par Erwan Pointeau-Lagadec.

REPÉRÉ SUR LE BLOG

Appel à contribution

Écouter la justice

Ce dossier coordonné par Jean-Sébastien Noël et Sylvie Thénault propose d’explorer l’histoire sonore de la justice, d’ « écouter la justice » à toutes les étapes, des premiers temps de l’enquête jusqu’aux audiences, sans oublier les moments de détention. Les propositions sont attendues pour le 15 juin.

ZOOM SUR

Chaque mois, la rédaction signale un article, une collection, un document, une actualité ou un instrument de recherche...

Procès criminel contre Chevalier, dit Poulailler (1784)
Jean Chevalier est le quatrième et dernier « grand brigand parisien » à avoir passionné la capitale au XVIIIe siècle, où la rumeur en fit un chef de gang rusé et généreux. Son procès ainsi que d’autres documents liés sont à découvrir sur Criminocorpus et présentés dans ce doc du mois.

DÉCOUVRIR

CONTRIBUEZ à CRIMINOCORPUS ...

Vous avez un projet d'exposition sur l'histoire de la justice ? Des actes de colloque à publier ou une proposition d'article ? Un corpus à numériser ? Une base de données à mettre en ligne ? Nous pouvons vous accompagner à différentes étapes de votre projet numérique en vous apportant conseils, aide à la publication, à la numérisation ou à la documentarisation des données.

RESTEZ CONNECTÉ(E)S à NOTRE ACTUALITÉ

La lettre d'information de Criminocorpus est publiée par le CLAMOR, le Centre pour les
Humanités numériques et l'histoire de la justice (UMS 3726).

Pour s'abonner à la lettre d'information et être tenu au courant de nos actualités, cliquez sur ce lien

Pour se désabonner de la lettre d'information cliquez sur ce lien

Pour contacter la rédaction : redaction@criminocorpus.org