Ceci est un message au format HTML. Si vous ne parvenez pas à l'afficher correctement, cliquez ici

LA LETTRE D'INFORMATION

Janvier-Février 2022 - N°45

ÉDITO

Nous avons le plaisir de vous adresser notre 45e lettre d’information qui rend compte de nos dernières mises en ligne et de nos actualités.
Nous vous proposons de découvrir notamment la nouvelle exposition, proposée par l’association AGAMIS, qui retrace des moments de vie du Capitaine Dreyfus lors de sa captivité aux Iles du Salut.
Nous sommes particulièrement heureux d’annoncer que notre partenariat avec la bibliothèque numérique Gallica de la BnF est désormais pleinement opérationnel : plus de 2000 documents (manuscrits, revues, livres, cartes postales, vidéos…) issus des collections présentées dans la bibliothèque Criminocorpus y sont signalés. Chaque trimestre, deux types de moissonnage sont opérés : par type de document pour les collections hétérogènes et par collection pour les périodiques.
Nous serons présents le 8 mars prochain aux Archives départementales de la Charente pour présenter l’exposition « Histoire de la justice du Moyen Âge à nos jours » et filmer la représentation théâtre qui y sera donnée « Levez-vous » dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes (plus d’information) puis, le 18 mars, au service des archives départementales de la Somme dans le cadre d’une journée d’étude consacrée à l’histoire de la justice.
La chaîne YouTube opérée par l’association Criminocorpus reste très active en nouveautés. Nous vous invitons donc à vous y abonner pour suivre le rythme et la soutenir. C’est par ici.

Bonne lecture.

La rédaction.

L'ACTUALITÉ DU MUSÉE


Exposition

Alfred Dreyfus, déporté matricule 1 sur l’île du Diable

Le 9 février 1895, une loi contenant un seul article est promulguée pour spécifier l’existence d’un lieu de séjour possible pour les condamnés à la déportation en enceinte fortifiée, jugé suffisamment « sûr », isolé et éloigné de métropole : ce sera la Guyane et, plus spécifiquement, les îles du Salut. Alfred Dreyfus y deviendra le déporté matricule 1. À travers différents documents, témoignages de contemporains, et de nombreux écrits de Dreyfus, l’exposition rend compte de la captivité de Dreyfus aux îles du salut.


Exposition

Saint-Hilaire. Colonie pénitentiaire (1930-1960)

Le domaine de Saint-Hilaire dans la Vienne fut, pendant plus d’un siècle, un lieu de punition, d’observation et de redressement pour mineurs. L’exposition retrace l’influence des réformes de l’administration pénitentiaire sur la vie quotidienne des colons à travers un parcours en images issues des fonds iconographiques de l’EN-PJJ, des années 1930 aux années 60.


Collection

Justice et police avant 1789

Procès fait Jacques Le Roux dit Le Balafré (1618) à Blâmont dans les Vosges à Jacques Le Roux dit Le Balafré, ancien soldat devenu traîne baston, voleur et meurtreur.
Il s’agit de la transcription annotée réalisée par Antoine Follain du procès fait à Jacques Le Roux un soldat français originaire de Sisteron en Provence, au service du roi de France puis du duc de Lorraine, débauché des armées, devenu vagabond et criminel sans avoir jamais oublié sa condition première. Exécuté sur la roue en 1618. (Voir l'article de présentation d'A. Follain dans les sources de la recherche)


L'ACTUALITÉ DE LA REVUE

Surveillant, un métier en mouvement
Un nouveau dossier rassemblant les actes de la journée d'étude organisée par la Direction de l’administration pénitentiaire en 2017.

Stéphane Bredin, « Avant-propos ».
Surveillant, un métier en mouvement.Communication.

Annie Kensey, « Introduction générale : Penser le métier de surveillant, une nécessité ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Laurence Soula, « Le parcours historique du métier de surveillant de prison : entre archaïsmes et modernité ? ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Jean-Lucien Sanchez, « L’évolution des pratiques professionnelles des surveillants pénitentiaires en France de 1945 à 1980 ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Annie Kensey, « Surveillant de prison : un métier sous tension ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Hadrien Le Mer, « Travailler dans un contexte atypique : le service de nuit des surveillants ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Muriel Guegan, « Une nouvelle organisation du travail : le « binômage-ilotage » au centre de détention de Val-de-Reuil ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Nathalie Hédon, Jérôme Limbourg et Sylvie Gomez, « Le Conseil national de l’évaluation et le travail en interdisciplinarité ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Dan Kaminski, « Conclusion générale. Le métier de surveillant : Invariants, évolutions et perspectives d’avenir ».
Surveillant, un métier en mouvement. Communication.

Bibliographie, « Bibliographie sélective des actes de la journée d’études « Surveillant, un métier en mouvement » (DAP, 2017) ».
Surveillant, un métier en mouvement ».


À découvrir dans les dossiers thématiques

Antoine Follain, « Présentation du procès fait en 1618 à Blâmont dans les Vosges à Jacques Le Roux dit Le Balafré, ancien soldat devenu traîne baston, voleur et meurtreur ».
Les sources de la recherche. Article.

Carla Nagels et Françoise Vanhamme, « Wall Street à Hollywood : une perspective de criminologie culturelle visuelle ».
Crimes et criminels au cinéma. 1. Thèmes et figures, Article.

Jean-Lucien Sanchez, « Ceux qui sont restés : les anciens forçats en Guyane après l’abolition du bagne ».
Les bagnes coloniaux. Article.

Franck Tison, « La cible Marx Dormoy (1936-1941).
Varia. Article.


Compte rendus d'ouvrages :

Une institution dégradante, la prison, Corinne Rostaing, par Manon Veaudor.

REPÉRÉ SUR LE BLOG

Le document du mois

Mémoires de Gaudence de Luques, prisonnier de l’Inquisition (1754)

Gravures extraites d’un roman utopique anglais écrit en 1737 par un prêtre catholique anglais détenu à la Tour de Londres, Simon Berington (1679-1755).

ZOOM SUR

Chaque mois, la rédaction signale un article, une collection, un document, une actualité ou un instrument de recherche...

Derrière le drame qui suscita bien des débats moraux, politiques et philosophiques sur la responsabilité de la science et de la littérature, ce livre écrit par Jacqueline Carroy et Marc Renneville, offre une plongée dans les imaginaires et les sensibilités de la fin du XIXe siècle et une entrée inédite dans l’histoire des féminicides.

DÉCOUVRIR

CONTRIBUEZ à CRIMINOCORPUS ...

Vous avez un projet d'exposition sur l'histoire de la justice ? Des actes de colloque à publier ou une proposition d'article ? Un corpus à numériser ? Une base de données à mettre en ligne ? Nous pouvons vous accompagner à différentes étapes de votre projet numérique en vous apportant conseils, aide à la publication, à la numérisation ou à la documentarisation des données.

RESTEZ CONNECTÉ(E)S à NOTRE ACTUALITÉ

La lettre d'information de Criminocorpus est publiée par le CLAMOR, le Centre pour les
Humanités numériques et l'histoire de la justice (UMS 3726).

Pour s'abonner à la lettre d'information et être tenu au courant de nos actualités, cliquez sur ce lien

Pour se désabonner de la lettre d'information cliquez sur ce lien

Pour contacter la rédaction : redaction@criminocorpus.org