Ceci est un message au format HTML. Si vous ne parvenez pas à l'afficher correctement, cliquez ici

LA LETTRE D'INFORMATION

Juin 2020 - N°35

ÉDITO

Bonjour,
Nous sommes ravis de vous retrouver et de vous présenter les dernières mises en ligne et nouveautés publiées durant la singulière période que nous avons traversée.
L’équipe Criminocorpus est fortement mobilisée par la refonte du module des expositions. A partir de l’analyse et du travail en ergonomie cognitive menés par Emmanuelle Papinot, l’objectif est de faciliter l’accès et la navigation de l’usager en fonction de différents scénarios de consultation. La réalisation est en cours. Nous vous en dirons plus à la rentrée.
Nous vous proposons dans l'attente de découvrir les deux dernières expositions du musée.
Nous avons également terminé la mise en ligne et l'indexation du corpus du Petit Parisien. Enfin, nous avons enrichi la base de données HUGO – Patrimoine des lieux de justice avec différents clichés issus des collections du musée national de l’éducation. Celles-ci constituent une source particulièrement riche pour l'histoire de l'éducation et de l'enfance, et proposent également une iconographie très intéressante sur les lieux de justice et de peine. Nous sommes heureux de ce partenariat qui s'inscrit dans la volonté de valorisation de ses collections entreprise par le musée national de l'éducation depuis plusieurs années.

Bonne lecture !

La rédaction.

L'ACTUALITÉ DU MUSÉE

Exposition

Crimes et rapines. Petites et grandes affaires de l’Est parisien (1880-1914)

À l’aube du XXe siècle, l’atelier, le lavoir, le domicile et la rue fournissent les cadres du forfait ordinaire. Des voleurs de pommes aux affaires d’État, l’exposition présente une sélection choisie de « délits des champs », d’échanges musclés et de procès retentissants... Présentée à la Tour Jean sans Peur (Paris) du 8 mai 2019 au 5 janvier 2020.


Exposition

L’affaire. Lurs,
4 août 1952

Cette exposition entend saisir les raisons de l’immense écho médiatique du crime de Lurs, devenue par glissement sémantique « l'affaire Dominici », sur les plans judiciaire, médiatique et populaire. Elle a été conçue par le service des archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence. Elle a été réalisée à l'occasion de travaux menés au tribunal de grande instance de Digne,


Collection

Le petit parisien

La mise en ligne et l’indexation du corpus d’images extraites du quotidien Le Petit Parisien illustrant des affaires criminelles des années 20 et 30 est achevée.
Issue du fonds de l’ENAP/CHRCP, la collection présente plus de 1500 photographies, accompagnées d'une courte présentation, illustrant des affaires criminelles (photos de police, de procès, photos d’identité ou d’origine privée, illustrations).


Collection

AHPJM

Inventaire du fonds Jacques Bourquin.
L'Association pour l’Histoire de la Protection Judiciaire des Mineurs a procédé à l’inventaire de la documentation rassemblée par le premier président de l’AHPJM, Jacques Bourquin, pionnier de l’histoire de la justice des mineurs. Cet inventaire est disponible en ligne dans la collection dédiée. Progressivement, plusieurs pièces remarquables de ce fonds seront mises en ligne et accessibles dans la bibliothèque de Criminocorpus.


Collection

Hugo – Patrimoine de lieux de justice

La base de données a été enrichie de plusieurs photos issues du fonds du musée national de l'Éducation (MUNAÉ) à Rouen.

HUGO est un service en ligne librement accessible dédié à la connaissance partagée du patrimoine judiciaire.

Vous pouvez vous aussi y contribuer !


L'ACTUALITÉ DE LA REVUE

Varia

Emmanuel Filhol, Bohémiens condamnés aux galères à l’époque du Roi-Soleil (1677 à 1715)


Compte rendus d'ouvrages :

(Re)lecture archéologique de la justice en Europe médiévale et moderne, Mathieu Vivas (éd.), par Stéphanie Pirez-Huart

Poulo Condore. Un bagne français en Indochine, Frédéric Angleviel, par Jean-Lucien Sanchez

REPÉRÉ SUR LE BLOG

Le document du mois

Enfance « irrégulière » : en 1968 à Bourges...

Ces témoignages (vidéos) de différents acteurs de l'époque retracent l'histoire du passage du Bon Pasteur de Bourges, en charge des jeunes filles de justice, en un internat professionnel d'éducation surveillée.

ZOOM SUR

Chaque mois, la rédaction signale un article, une collection, un document, une actualité ou un instrument de recherche...

Ce code fut promulgué en mars 1724 par le Régent, Philippe, duc d’Orléans. Il concerne la Louisiane seule, cinq ans après le début de la traite en provenance d’Afrique, tandis que la Nouvelle-Orléans venait d’être fondée en tant que capitale. Un premier Code, rédigé par Colbert en 1685, concerne les Antilles. Ce dernier est introuvable, hormis l'exemplaire conservé aux Archives nationales.

DÉCOUVRIR

CONTRIBUEZ à CRIMINOCORPUS ...

Vous avez un projet d'exposition sur l'histoire de la justice ? Des actes de colloque à publier ou une proposition d'article ? Un corpus à numériser ? Une base de données à mettre en ligne ? Nous pouvons vous accompagner à différentes étapes de votre projet numérique en vous apportant conseils, aide à la publication, à la numérisation ou à la documentarisation des données.

RESTEZ CONNECTÉ(E)S à NOTRE ACTUALITÉ

La lettre d'information de Criminocorpus est publiée par le CLAMOR, le Centre pour les
Humanités numériques et l'histoire de la justice (UMS 3726).

Pour s'abonner à la lettre d'information et être tenu au courant de nos actualités, cliquez sur ce lien

Pour se désabonner de la lettre d'information cliquez sur ce lien

Pour contacter la rédaction : redaction@criminocorpus.org