Ceci est un message au format HTML. Si vous ne parvenez pas à l'afficher correctement, cliquez ici

LA LETTRE D'INFORMATION

Octobre 2018 - N°24

ÉDITO

Le mois d’octobre a été marqué pour l’équipe du CLAMOR par l’organisation de notre deuxième journée d’étude qui proposait pour cette année des « regards croisés sur le patrimoine judiciaire ». Cette journée a permis de faire le point sur les travaux en cours. Notre outil collaboratif HUGO est désormais bien lancé avec plus de 370 lieux de justice géolocalisés. Nous ne demandons qu’à ouvrir de nouveaux lieux, comme la récente fiche sur Gurs, qui fut un camp d’internement. N’hésitez donc pas à prendre contact avec l’équipe pour envoyer vos informations.
La journée du 4 octobre s’est poursuivie en début de soirée avec la Nuit du droit dans le grand hall de la maison de sciences de l’homme à Paris. Cette manifestation a permis aux personnels et aux visiteurs de découvrir une exposition sur l’histoire de la justice, et sur l’histoire du site qui compte 150 années d’histoire judiciaire et pénitentiaire. Nos remerciements vont tout particulièrement à Jean-François « Maxou » Heintzen pour l’interprétation des complaintes, à Jacky Tronel pour l’histoire du site et à Philippe Oriol pour son intervention sur la détention du capitaine Dreyfus à la prison du Cherche-Midi. Nous avons le grand plaisir d’accueillir ce mois-ci dans la revue la première tranche des actes d’un très beau colloque international qui avait mêlé musicologie et concerts. L’événement avait résonné à Rouen et bien au-delà. La première partie des interventions de « Rock et violences en Europe (1955-1990) » est désormais en ligne. D’autres articles suivront en novembre.
Enfin, n’oubliez pas de découvrir sur le blog nos « portraits du jour » !

Bonne lecture !

La rédaction.

L'ACTUALITÉ DU MUSÉE


Repère

Hugo - Patrimoine des lieux de justice

79 hectares, 382 baraques réparties en 13 îlots sur plus de deux km de long… Gurs est l’un des plus vastes camps d’internement que la France ait connu. Plus de 60 000 hommes, femmes et enfants y ont séjourné entre 1939 et 1945. Un lieu à découvrir dans la base HUGO - Patrimoine des lieux de justice.


A vos agendas

Appel à communication

Les complaintes criminelles en France après 1870 : inventaire, problématisation, valorisation d’un corpus méconnu.
Ce colloque se tiendra les 2-3 avril 2019, aux Archives nationales et à la BnF, Paris. Son propos est de poser les jalons d’une nouvelle approche pluridisciplinaire des complaintes criminelles, qui peuvent être considérées comme des sources auxiliaires à l’histoire des délits et des peines, des pratiques populaires de paralittérature, des médias « alternatifs » avant l’heure ou encore des témoins des goûts musicaux populaires.
Les propositions sont à soumettre avant le 30 novembre 2018.


L'ACTUALITÉ DE LA REVUE

Rock et violences en Europe
Actes du colloque international organisé à l'université de Rouen Normandie les 1er, 2 et 3 juin 2017 avec le soutien de la Région Normandie, l'université de Rouen Normandie, le Groupe de Recherche d'Histoire (GRHIS, EA 3831), l'Institut de Recherche Inter-disciplinaire Homme Société (IRIHS), Le 106, le CLAMOR, Criminocorpus et Volume !

Pascal Dupuy et Joann Élart, Rock et violences en Europe
Présentation du colloque.

Johanna Amar, Festivals pop 70 en France ou « le souci de tous ceux qui voient un lanceur de bombe dans un amateur de Rock’n’Roll
Rock et violences en Europe, Média, violence et non-violence, Article.

Jean-René Larue, Rock progressif et violence politique : illustrations en Italie et en France avec les groupes Stormy Six et Komintern
Rock et violences en Europe, Média, violence et non-violence, Article.

Joann Élart, Violence et non-violence dans les concerts rock ou la société française des années 1970 face à ses contradictions
Rock et violences en Europe, Média, violence et non-violence, Article.

Christophe Becker, This is not a Love Song. Du détournement des médias télévisés par John Lydon : du spectacle au Spectacle
Rock et violences en Europe, Média, violence et non-violence, Article.

Pierre Raboud, Le consensus brûle : le punk, violences et conflits en Allemagne de l’Est et de l’Ouest (1976-1982)
Rock et violences en Europe, Punk et violence, Article.

Gildas Lescop, Too much fighting on the dance floor : retour sur une époque troublée au travers du Ghost Town des Specials
ock et violences en Europe, Rock, contre-violence sociale et anti-racisme, Article.

Corentin Charbonnier, Le Hellfest, un espace de violences ritualisées
Rock et violences en Europe, Metal et violence, Article.

Jason Julliot, Le cas du metal symphonique, entre dégénérescence d’un art de l’extrême et exaltation du culte de la puissance
Rock et violences en Europe, Metal et violence, Article.


REPÉRÉ SUR LE BLOG

Portrait du jour

Pour son 90ème portrait du jour Criminocorpus présente Franck Sénateur, enseignant, collectionneur, spécialiste du bagne et chantre de la liberté…

ZOOM SUR

Chaque mois, la rédaction signale un article, une collection, un document, une actualité ou un instrument de recherche...

Les relégués internés au pénitencier de Saint-Jean-du-Maroni, Guyane française. Ce recensement repose sur le dépouillement des registres d’écrou de la relégation conservés aux Archives nationales d’outre-mer qui indiquent les entrées de tous les relégués enregistrés à leur arrivée à Saint-Jean-du-Maroni (séries côtées H), de 1887 à 1949 pour les hommes, et de 1886 à 1905 pour les femmes.

DÉCOUVRIR

CONTRIBUEZ à CRIMINOCORPUS ...

Vous avez un projet d'exposition sur l'histoire de la justice ? Des actes de colloque à publier ou une proposition d'article ? Un corpus à numériser ? Une base de données à mettre en ligne ? Nous pouvons vous accompagner à différentes étapes de votre projet numérique en vous apportant conseils, aide à la publication, à la numérisation ou à la documentarisation des données.

RESTEZ CONNECTÉ(E)S à NOTRE ACTUALITÉ

La lettre d'information de Criminocorpus est publiée par le CLAMOR, le Centre pour les
Humanités numériques et l'histoire de la justice (UMS 3726).

Pour s'abonner à la lettre d'information et être tenu au courant de nos actualités, cliquez sur ce lien

Pour se désabonner de la lettre d'information cliquez sur ce lien

Pour contacter la rédaction : redaction@criminocorpus.org