Ceci est un message au format HTML. Si vous ne parvenez pas à l'afficher correctement, cliquez ici

LA LETTRE D'INFORMATION

OCTOBRE 2017 - N°17

ÉDITO

Ce mois-ci, nous vous proposons plusieurs améliorations notables dans le musée. Tout d'abord, la rubrique « collections » est revenue à son ancienne dénomination « bibliothèque », plus explicite. La bibliothèque reste organisée en collections mais celles-ci sont regroupées (comme les expositions) en grandes catégories thématiques : « faits divers, tribunaux, prisons, bagnes… ». Chaque collection pourra aussi contenir des sous-thèmes rassemblant les documents. Cette nouvelle fonctionnalité suppose une reprise de l’indexation. Elle sera peu à peu visible sur les collections contenant de nombreux documents.
Afin d’optimiser l’affichage sur mobile et écran 16/9e, les vidéos sont désormais présentées - selon l’écran - sur une double colonne ou une colonne simple affichant d’abord le lecteur vidéo.
Dans le Musée toujours, de nouvelles mises en ligne : on découvrira une exposition proposée par le service des archives départementales de Seine-Maritime et une nouvelle collection de documents reproduisant les matériaux du reportage photographique réalisé par Raymond Méjat en 1939 en Guyane.
Le beau projet « Complaintes criminelles (1870-1940) » mené par Jean-François « Maxou » Heintzen est accessible en ligne. Cette nouvelle base de référence recense 823 complaintes liées à 426 faits divers géolocalisés. La base en ligne n’est pas figée : les paroles seront peu à peu ajoutées, ainsi que les mélodies sur lesquelles elles étaient chantées. Chacun peut participer en contactant l’auteur. Nous rendrons compte de ces avancées dans les prochaines Lettres.
Enfin, nous vous attendons nombreux le 19 octobre prochain pour notre première journée d’étude « Humanités numériques et histoire de la justice », qui sera l’occasion de faire le point et d’échanger sur nos projets en cours.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

La rédaction.

L'ACTUALITÉ DU MUSÉE

Exposition

Crime et châtiments en Normandie, 1498-1939

D’un procès-verbal de torture du XVIe siècle à un relevé d’empreintes des années 1920, de pièces à conviction aux photographies de scènes de crime…, l’exposition montre la recherche progressive d’une procédure juste et équitable dans le traitement des suspects ou des condamnés tout comme l’évolution des méthodes d’investigation de la police, qui s’appuie sur la science.

Cette exposition est proposée par les Archives départementales de Seine-Maritime.


Collection

Raymond Méjat/Pierre-André Martineau

En 1939, deux reporters Raymond Méjat et Pierre-André Martineau se rendent dans plusieurs pénitenciers de Guyane pour y réaliser un reportage. Confiée à Criminocorpus par la fille de Raymond Méjat, cette nouvelle collection propose de nombreuses photographies, et divers documents remis par des bagnards.


Collection

Complaintes criminelles en France (1870-1940)

Portraits d’accusés et figures de criminels en musique, les complaintes criminelles ont pendant des décennies résonné dans les rues et les campagnes françaises. Rares et parfois complexes les sources ont fait l’objet d’un long et patient travail de recherche mené par Jean-François Heintzen qui nous a confié la mise à disposition en ligne et la valorisation de cette extraordinaire base de données.


Collection

AFHJ

Grâce à un important programme de collecte de témoignages oraux qu’elle a engagé auprès de personnalités issues de la magistrature et du monde de la justice, l'Association Française pour l'Histoire de la Justice contribue à la valorisation de la mémoire judiciaire du XXème siècle.
La collection s’est enrichie ce mois-ci de nouveaux témoignages de magistrats.

L'ACTUALITÉ DE LA REVUE

Compte rendus d'ouvrages :

Brutes ou braves gens ? La violence et sa mesure (XVIe-XVIIIe siècle) Antoine Follain (dir.), par Marie Houllemare

Histoire des gendarmes, de la maréchaussée à nos jours, Jean-Noël Luc (dir.), par Simon Catros

REPÉRÉ SUR LE BLOG

Journée d'étude

Humanités numériques et histoire de la justice

Jeudi 19 octobre 2017. Paris
Fondation Maison des sciences de l'Homme. Forum numérique

ZOOM SUR

Chaque mois, la rédaction signale un article, une collection, un document, une actualité ou un instrument de recherche...

Raymond Méjat/Pierre-André Martineau
« En souvenir des heures intéressantes qui m’ont fait désirer reprendre une vie que j’espère meilleure ».
Ce carnet de dessins qui évoque avec humour la sortie du bagne a été réalisé en 1939 par le peintre-faussaire FLAG - alias Francis Lagrange - et offert au réalisateur Raymond Méjat, lors de son tournage dans le bagne de Guyane.

DÉCOUVRIR

CONTRIBUEZ à CRIMINOCORPUS ...

Vous avez un projet d'exposition sur l'histoire de la justice ? Des actes de colloque à publier ou une proposition d'article ? Un corpus à numériser ? Une base de données à mettre en ligne ? Nous pouvons vous accompagner à différentes étapes de votre projet numérique en vous apportant conseils, aide à la publication, à la numérisation ou à la documentarisation des données.

RESTEZ CONNECTÉ(E)S à NOTRE ACTUALITÉ

La lettre d'information de Criminocorpus est publiée par le CLAMOR, le Centre pour les
Humanités numériques et l'histoire de la justice (UMS 3726).

Pour s'abonner à la lettre d'information et être tenu au courant de nos actualités, cliquez sur ce lien

Pour se désabonner de la lettre d'information cliquez sur ce lien

Pour contacter la rédaction : redaction@criminocorpus.org